Top 10 Meilleur Robinet Mitigeur 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Robinet Mitigeur ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Robinet Mitigeur pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Robinet Mitigeur !

Notre sélection de robinet mitigeur

Guide d’achat robinet mitigeur

Vous recherchez un robinet mitigeur, mais vous ne savez pas comment faire pour choisir entre un mitigeur classique et un mitigeur thermostatique ? Pas de souci, vous êtes tombé sur le bon article ! Dans ce guide et comparatif, nous allons vous donner les clés pour trouver un robinet mitigeur relié à la fois à de l’eau chaude et de l’eau froide qui répondra à vos besoins. Indispensable dans une salle de bain, mais aussi dans une cuisine, ce type de robinet dispose d’atouts majeurs que nous vous détaillerons dans ce dossier. Nous vous donnerons également les étapes à suivre pour installer votre nouveau robinet mitigeur. Nous finirons par des astuces en rapport à l’entretien du dispositif. Vous êtes prêts ? Allons-y !

Qu’est-ce qui caractérise un robinet mitigeur ?

Un mitigeur est un robinet d’eau qui comporte un unique bec verseur qui peut fournir à la fois de l’eau chaude et froide. À la différence des robinets mélangeurs, les mitigeurs ne disposent que d’une manette (deux pour les mélangeurs) de contrôle de température et de débit d’eau. Généralement, on manipule la manette de manière horizontale lorsqu’on souhaite augmenter la température. Pour ce qui est du débit, la manette doit être manipulée verticalement. Particulièrement pratique et simple, vous pouvez l’utiliser avec une seule main aisément. Ce type de robinet possède une cartouche qui renferme deux disques en céramique. Ces derniers offrent la possibilité de contrôler le débit d’eau et la température.

Si vous avez l’âme d’un bricoleur, l’installation d’un mitigeur devrait être assez simple, et dans la majorité des cas, vous n’aurez pas besoin des services d’un professionnel. Il peut être fixé directement sur le lavabo ou la vasque de votre salle de bain. Vous pouvez aussi envisager de l’encastrer dans le mur, en fonction du modèle que vous choisirez. Ce robinet se raccorde aux arrivées d’eau par le biais de tuyaux flexibles. Une tige filetée est disponible afin d’empêcher le mitigeur de bouger. Des joints sont également placés entre le lavabo et le dispositif assurant ainsi l’étanchéité.

Les types de robinets mitigeurs

Il faut noter qu’il existe deux types de robinets mitigeurs, à savoir les mitigeurs classiques et les mitigeurs thermostatiques.

Le mitigeur classique

Comme son nom l’indique, il s’agit de la version la plus simple des mitigeurs. Il se caractérise par sa manette unique permettant de réguler à la fois la température de l’eau et le débit. Avec ce robinet, il vous est possible de couper l’arrivée d’eau tout en restant calé sur la même température. Souvenez-vous, nous vous avons dit plus haut que le réglage de la chaleur s’effectue en manipulant la commande horizontalement tandis que le débit se fait verticalement. Il faut néanmoins prendre ses précautions en l’utilisant, car n’importe quel faux mouvement peut occasionner des brulures. Un coup de coude involontaire par exemple peut modifier la position de la manette et faire brutalement monter la température. Il faut donc faire attention durant son utilisation.

Le mitigeur thermostatique

Beaucoup plus récent que la version classique, le mitigeur thermostatique a le principal avantage de ne pas permettre le risque de brulures. En effet, il est souvent doté de deux poignets, dont l’un, celui de droite en général, est destiné à réguler et à limiter la température. Cette commande est, dans la majorité des cas, matérialisée par un bouton rouge ou une butée qui limite la température à 38° C. Certains modèles plus rares peuvent avoir une température maximale pouvant aller jusqu’à 45 °C. Ce qui limite, voire neutralise totalement le risque de brulures.

Le bouton de gauche quant à lui est destiné à obtenir uniquement le débit d’eau voulu. Il faut savoir qu’il existe des modèles qui permettent également de limiter la consommation d’eau ou le débit, ce qui peut être intéressant dans le cadre d’une perspective d’économie d’eau. Un autre des atouts de ce type de mitigeur est sa capacité à maintenir la température. Cette dernière ne varie pas même si le débit de l’eau est modifié ou si la pression de l’eau diminue. Vous l’aurez compris, le confort d’utilisation et la sécurité sont donc plus importants par rapport aux autres types de robinet.

Qu’est-ce qu’il faut voir avant d’acheter ?

Sachez que le choix d’un robinet mitigeur ne s’improvise pas ! Vous devez vous pencher sur plusieurs critères avant de vous décider à acheter.

L’esthétique et le design

Comme pour toute robinetterie, un robinet mitigeur doit être choisi en vous basant sur le style et le design de votre salle d’eau. Contemporain, classique ou rétro, un large choix s’offre à vous. En ce qui concerne les finitions, vous trouverez des modèles chromés, brossés, mats ou polis. Vous pouvez également opter pour de l’acier inoxydable ou de l’inox si vous voulez que votre robinet soit résistant à souhait.

Les options supplémentaires

Outre le limiteur de débit dont nous vous avons parlé plus haut, il existe d’autres fonctionnalités pouvant optimiser le confort d’utilisation. Certains modèles peuvent être équipés d’un mousseur. Il s’agit d’un dispositif qui gonfle les gouttes d’eau avec de l’air. Cela vous permettra de faire plus d’économie d’eau. D’autres options telles que la présence d’un point de résistance qui est destiné à bloquer le débit d’eau sont également proposées.

La certification et les normes

Choisissez un robinet qui dispose de la certification NF garantissant sa résistance à la corrosion, et par conséquent, sa durabilité. Elle garantit également la véracité des données des constructeurs telles que la température d’eau indiquée et la constance de celle-ci, qu’importe l’utilisation.

Cette certification vous garantit aussi que le produit suit les standards de qualité établis en matière de robinetterie. Trois critères existent dans ce sens :

  • E (débit d’eau) : catégorisé de E1 à E4, soit de la plus faible jusqu’à la plus puissante
  • A (acoustique) : le niveau sonore est classé de A1 à A3, soit du plus silencieux au plus bruyant
  • U (résistance à l’usure) : La résistance est catégorisée de U1 à U3, soit du plus résistant au moins résistant.

Les robinets mitigeurs disposent d’une classification supplémentaire C, allant de C1 à C3 pour ceux qui fournissent le plus de confort durant l’utilisation.

Choisir votre robinet mitigeur en fonction de votre lavabo ou de votre vasque

Sachez que tout modèle de mitigeur peut avoir des vasques et lavabos qui lui sont incompatibles. Il est donc nécessaire de prendre le temps de regarder cet aspect avant de miser pour un robinet précis.

Vasque haute à poser

Pour ce type de vasque non encastrée, optez pour un robinet mitigeur haut qui facilitera le passage des mains.

Lavabos et vasques encastrées

Un robinet mitigeur bas est idéal pour ce genre d’installation, car la hauteur du bec ne sera ni trop haute, ni trop basse. Il est plus discret et se fixe directement sur le lavabo sur la vasque encastrée.

Pour tout type d’installation

Pour chacun des types d’installations de vasques et de lavabos, vous pouvez aussi choisir un robinet à montage mural. Ce dernier a pour avantage de pouvoir se placer à la hauteur voulue, mais nécessitera sûrement l’aide d’un professionnel pour la pose. Aussi, si votre plan d’eau se situe sous une fenêtre, veillez bien à ce que le bec ne gêne pas l’ouverture de celle-ci.

Comment installer un robinet mitigeur ?

Maintenant que vous connaissez tous les critères à prendre en compte pour choisir le meilleur robinet mitigeur, vous devez maintenant savoir comment l’installer.

Le matériel requis pour l’installation :

  • Kit robinet mitigeur
  • Tube d’alimentation
  • Clé à molette
  • Tige filetée de plomberie
  • Raccord bicônique

Quelques points importants :

L’installation d’un mitigeur consiste à fixer ce dernier à un lavabo, une vasque ou sur le mur et ensuite le raccorder au réseau d’alimentation d’eau. Cependant, avant d’effectuer toute manipulation, il est important :

  1. De couper l’arrivée d’eau pour éviter les fuites. Vous pouvez le faire avec un robinet de barrage si vous en avez à votre disposition, sinon vous devrez le faire à la source du réseau.
  2. D’ouvrir un autre robinet de votre habitation afin de faire retomber la pression dans les canalisations.
  3. De fermer l’eau de ce robinet lorsque l’eau ne coule plus.
  4. De boucher le lavabo ou la vasque concernée.

Après avoir pris ses mesures de précautions, vous pouvez vous lancer dans l’installation. Voici donc les étapes à suivre afin de réaliser cette opération en bonne et due forme.

Assemblage du robinet mitigeur

Pour monter votre mitigeur, il vous faudra suivre les étapes suivantes :

  1. Associez les différentes pièces qui le composent, à savoir :
    • Les raccords flexibles et les tubes pour l’alimentation en eau.
    • La tige filetée qui est utilisée pour fixer le mitigeur.
  2. Vissez les tuyaux flexibles sur les pas de vis disponibles sur la base de votre robinet mitigeur.
  3. Fixez la tige filetée.

Installation du robinet

Avant tout, il faut savoir que l’étanchéité entre le robinet et son support n’est possible qu’en utilisant un joint torique (sous forme de bouée). Ce dernier est, normalement, livré avec votre robinet. Ainsi, voici les étapes qu’il vous faudra suivre :

  1. Placez le joint sur la base de votre robinet.
  2. Insérez le robinet dans l’emplacement prévu.

Fixation du robinet

Voici la marche à suivre pour fixer votre robinet mitigeur :

  1. Mettez un joint sur vos flexibles et faites en sorte qu’il entre en contact avec le support du robinet.
  2. Placez une cale de protection afin d’éviter l’endommagement du lavabo ou de la vasque.
  3. Posez un étrier sur la cale et insérez dans cette dernière l’écrou de fixation en utilisant vos mains.
  4. Faites en sorte que le robinet soit bien positionné.
  5. Serrez chaque élément à l’aide d’une clé à molette.

Raccordement du mitigeur avec l’arrivée d’eau

Cette étape est sans doute la plus simple à réaliser puisque les flexibles à visser sont généralement les mêmes pour tout type de robinetterie salle de bain ou robinetterie de cuisine. Il vous suffit de les raccorder à l’alimentation en eau de votre habitation. Si par hasard, vos tuyaux sont dépourvus de système de raccordement, vous devrez utiliser un raccord bicônique ou raccord instantané. À noter que cette pièce, à l’une de ses extrémités, doit correspondre au diamètre du flexible et à l’autre bout, à celui du tuyau d’alimentation en cuivre. Pour information, les conduits d’eau chaude se positionnent à gauche et les conduits d’eau froide sont à droite.

Raccordement du robinet à la bonde de lavabo

Il s’agit de la dernière étape au niveau de l’installation de votre robinet mitigeur. Cette opération se réalise avec la tige de commande.

  1. Munissez-vous de la tige de commande de la bonde et introduisez-la dans le mitigeur, puis visser la tige inférieure.
  2. insérez l’extrémité inférieure de la tige dans la rotule
  3. Réglez le clapet de la bonde de façon à ce que celui-ci obstrue totalement l’orifice en position basse et laisse passer l’eau en position haute.
  4. Enfin, serrez la vis.

À la fin de l’opération, vous devrez vérifier s’il n’y a pas de fuites au niveau des raccords. Vous pouvez aussi utiliser de la graisse de silicone afin d’optimiser l’étanchéité de ces derniers.

Comment entretenir un robinet mitigeur ?

Pour nettoyer et entretenir votre mitigeur, il vous suffit de suivre ces quelques conseils et les refaire de manière périodique.

  1. Utilisez un chiffon doux en coton pour enlever les salissures présentes sur votre robinet mitigeur. N’employez pas de brosses et de chiffons en microfibres sous peine d’endommager le matériau de finition.
  2. Utilisez un détergent doux à base d’acide citrique pour éliminer les résidus calcaires. Le mieux est de toujours utiliser un chiffon et de ne pas pulvériser directement le produit sur le mitigeur.
  3. Rincez votre mitigeur avec de l’eau claire.
  4. Refaites la première étape pour enlever complètement tout résidu de produit de nettoyage.

En ce qui concerne les produits à utiliser lors de l’entretien de votre robinet, nous vous conseillons d’éviter ceux qui sont à base de vinaigre. Évitez également ceux qui sont faits à partir d’acide acétique, d’eau de javel, d’acide chlorhydrique, d’acide formique et de soude caustique. Les effets néfastes de ces substances vont endommager le métal utilisé pour la fabrication du produit et sa matière de finition. Comme déjà mentionné, préférez l’acide citrique qui peut être utilisé fréquemment.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-06-14 02:37:16